Publié par : corinne mr | 22 mai 2013

Le Hampshire sur 21,3 km : ses chaumières, sa rivière Test et ses verts pâturages (22 mai 13)

Par une matinée grise et triste à Londres, 16 marcheuses et leur mascotte ont pris le train à Waterloo, direction le Hampshire. A notre arrivée à Whitchurch, le ciel était le même que celui qui nous avions laissé une heure avant à Londres, par contre les odeurs, les paysages étaient un enchantement pour nos marines et nos yeux.

Nous avons longé un long moment la rivière Test où barbotaient canards, cygnes et leurs petits, où les saules dont les tendres feuillages étaient bercés par le courant. Cette rivière, nous l’avons traversée et re-traversée sur d’adorables ponts de bois passant d’une rive à l’autre au gré des indications du GPS. En suivant les footpaths, nous sommes aussi passés dans les traces des tracteurs à travers des champs semés et au milieu de pâturages où quelques brebis/mouton paissaient tranquillement, dans quelques hameaux où de très belles maisonnettes aux toits de chaume ont permis aux photographes de mitrailler à souhait. La dernière partie de la randonnée nous a conduit à travers une forêt habillée de couleurs douces, celles du printemps et où quelques biches se planquaient ; les jacynthes des bois avaient sorti toutes leurs jolies clochettes mauves et blanches aussi.

Et puis après notre pause picnic, j’ai imposé une demi-heure de marche silencieuse, je ne saurai vous dire si cette demi-heure de silence permettant au groupe de profiter de la balade avec au moins 3 des cinq sens, fut appréciée ou non… j’ai particulièrement aimer entendre et voir un vol d’hirondelles dans un silence étonnant. L’été est bientôt là !

Le terrain était globalement sec sauf lorsque nous avons tenté de marcher sur l’eau (sans grand résultat) car cette jolie rivière à l’eau d’une clarté inouïe avait quelque peu débordé sur notre route. Nous fûmes même l’attraction de la journée d’un petit monsieur roulant à bord d’une voiturette électrique qui nous a toutes observé le sourire aux lèvres , nous devions être très drôles (photos à l’appui). Les orties nous ont chatouillé genoux et tibias car elles étaient déjà bien hautes et envahissantes.

Ces marcheuses silencieuses ;o) étaient : Elisabeth M accompagnée d’Erton, Valérie G (une nouvelle recrue), Priscille E, Béatrice M, Bénédicte F, Anne L et Anne P, Valérie H, Christine B, Hélène C, Eugénie S, Florence B, Marie-Adeline B, Francine B et Virginie M.

Pour les accros je proposerai une rando mercredi 29 mai malgré le long week-end.

DSC00176 DSC00186 DSC00207 DSC00218

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :