Publié par : corinne mr | 22 janvier 2014

Le Hampshire sous le soleil d’hiver et dans la boue : notre Koh Lanta à nous (22 janvier 14)

Ce fut une belle journée de randonnée dans une très belle région d’Angleterre que nous ne connaissons pas très bien. Les paysages sont magnifiques, il n’y eut presqu’aucun bruit de civilisation (si ce n’est nos chuchotements), les odeurs étaient assez présentes : feu de bois, herbe coupée, écuries et fermes, humidité… Il a fait un temps de rêve, le soleil nous a accompagné une bonne partie de la journée, même si quelques magnifiques nuages chargés de petites gouttes vinrent troubler ce temps idyllique. La lumière était superbe grâce aux contrastes ciel bleu/nuages, les couleurs des pâturages lumineuses. Les températures étaient agréables, les couches de vêtements passèrent régulièrement des sacs aux dos des marcheuses. La pause déjeuner se fit sur la place centrale du hameau Hawkley, où des bancs au soleil n’attendaient que nous augustes, un peu tôt (au bout de 7 km) mais aucun endroit ensuite n’eut été à la hauteur !

La randonnée de 18 km, difficulté 5/10, les valait bien ! Il y eut une belle ascension de 300 m d’un coup après un peu plus de 3 km du départ puis une descente tout aussi raide, puis des dents de scie jusqu’à la fin – de très nombreux ‘stiles’ en mauvais état, branlant, abimés par l’humidité et très glissant, bien hauts pour de courtes pattes – un terrain détrempé où flaques et eaux ruisselantes (et même cascade) se faisaient une terrible concurrence, on essaya de les éviter autant que faire se peut – des obstables en travers de notre route (arbres couches par la tempête) – une barrière à enjamber (je m’étais fourvoyée) – trois chevaux un peu excités voire même agressifs qui firent chuter Sophie, obligèrent Priscille à passer une barrière précipitamment et qui fichèrent une belle trouille à Florence – des veaux nous interpelant dont certains étaient d’une belle couleur marron glacé – des taureaux beuglant et nerveux de l’autre côté du barbelé – des moutons à grandes oreilles – une paire d’ânes.

Vous l’imaginez tout était très très très  mouillé : nos chaussures/bottes firent des ‘slurps’ d’un bout à l’autre de la journée en s’extirpant des zones boueuses et laissèrent des empreintes de pas dans les prairies détrempées. Nous sommes rentrées crottées jusqu’aux genoux mais contentes de notre journée. Certaines crurent avoir fait 20 km, tant les efforts pour rester sur nos deux pieds furent conséquents. Certaines étaient équipées de bâtons de marche, fort appréciés dans ce genre de situation.

Nous étions 10 : Brigitte L, Florence B, Anne P, Priscille E, Astrid C, Sophie L, Claire A, Marie-Adeline B et Virginie M

DSC01904 DSC01905 DSC01915 DSC01938 DSC01946 DSC01951

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :