Publié par : corinne mr | 12 mars 2014

D’une vallée à l’autre, le kent sous le soleil (12 mars 14)

Par une belle journée de fin d’hiver ou de presque printemps, 12 randonneuses s’étaient données rendez-vous à London Bridge, direction le Kent et plus exactement la gare de Leigh. Puis une 13e, Annie France, s’est jointe au groupe sur le trajet, nous ne la connaissions pas, elle nous arrive de Guadeloupe, elle randonne beaucoup et tient une forme olympique.

Au départ, nous longeâmes une large allée entourée de part et d’autre de chênes majestueux, le terrain était déjà bien boueux, le passage du bétail et de véhicules avaient creusé de belles ornières glissantes. Après quelques kilomètres nous entrâmes dans le parc de Penshurst connu notamment pour son palais et ses jardins, où d’énormes moutons paissaient tranquillement. A l’horizon, le château de Penhurst se découpait dans la brume matinale. Après la traversée du cimetière, il était temps de faire de la rando buissonnière, nous quittâmes le trajet trouvé sur le site – la proximité de rivière, ruisseau et canal ne me disait rien qui vaille avec ces nappes phréatiques gonflées à bloc. Ce fut quelques centaines de mètres sur la route, heureusement pas très fréquentée, puis champs labourés ou cultivés, prairies, footpaths, petites montées et belles descentes (ou le contraire), bois et petites forêts, stiles ou kissing gates se succédèrent jusqu’à ce que les estomacs crient famine. Nous étions alors en altitude, dans un joli petit bled, où un parc communal nous accueillit. Il était 13h15, il faisait grand beau, un léger vent de Nord-Est, quelques bancs pour se poser ou des murs d’un baraquement pour s’adosser.

L’après midi fut aussi agréable, un horizon de paysages très apaisants, quelques mini poneys, poneys à pattes d’eph ou chevaux, un sous-bois où coulait un ruisseau à l’eau transparente formait de méandres, avec le sol était jonché de touffes vertes : les ‘bluebells’ seront bien là. Côté végétation, quelques champs de colza à tiges courtes éclairaient agréablement le sol où le marron et le vert sont assez tendance en mars. Jonquilles, crocus, narcisses semblaient décorer au hasard les bords de route, mais les Anglais et leur main verte y sont probablement pour quelque chose… Les premières fleurs rose pale et blanc de merisiers (cerisiers des oiseaux) embaumaient légèrement nos narines, les bourgeons des grands arbres commençaient tout juste à former quelques rondeurs aux branches nues.

Le train nous attendait à quai à Tunbridge Wells, nous arrivèrent de jour à Londres, il faisait encore bon.

Cette belle journée, j’ai eu le plaisir de la partager avec Annie France (partante pour recommencer quand elle sera en Angleterre), Guylaine A (qui nous a fait le plaisir de se joindre à nous entre deux trains), Marisa R (venue s’oxygéner en laissant de côté son boulot quelques heures, qu’on a retrouvé avec plaisir), Anne P, Bénédicte F, Virginie M, Astrid C, Natalie de M, Corinne D, Marie-Adeline B, Priscille E et Béatrice M. Cette balade faisait finalement 17,3 km.

Si le coeur vous en dit, nous ferons mercredi prochain une demi-heure de marche silencieuse pendant la digestion ;o)

DSC02020 - copie DSC02021 - copie DSC02024 - copie DSC02029 - copie DSC02035 - copie DSC02034 - copie DSC02036 - copie

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :